Définition
  En pratique
  Une situation palliative
 
 
  Le réseau ARESPA
  Les Unités de Soins Palliatifs
  Les Equipes Mobiles
de Soins Palliatifs
  Les Bénévoles
d'accompagnement
  Les Lits Identifiés
de Soins Palliatifs
 
 
 
 
 
  Recommandations cliniques
  Recommandations sociales
  Utilisation des morphiniques
 
 
 


 

Le maintien à domicile, le retour à domicile après une hospitalisation d’une personne en situation palliative s’inscrit dans la « démarche palliative* ». La demande doit émaner de la personne malade, de son entourage et inclure une coordination entre les acteurs hospitaliers, les acteurs du domicile, professionnels et bénévoles.

Outre les acteurs impliqués dans les soins à domicile, un maintien à domicile nécessite souvent d’autres aides.
Il s’agit :

Du réseau ARESPA et les coordinations d’appui

Des bénévoles d’accompagnement

Des « AIDES A DOMICILE » et du SOUTIEN SOCIAL

Le travailleur social, (l’assistante sociale) est là pour évaluer l’ensemble de la situation sociale (personelle, familiale, professionnelle, relationnelle) et proposer des aides adaptées.

Vous trouverez ci dessous quelques informations utiles.

Les aides à domicile, qui sont elles ?

Terminologie

Missions

Prise en charge financière

TISF : techniciennes d’intervention sociale et familiale (anciennement travailleuses familiales)

Ces professionnels aident les familles à des moments difficiles, pour éviter le placement des enfants et maintenir la cohésion familiale.

Prise en charge partiellement par la CAF. Contacter les responsables d'associations d'aide à domicile.

AVS :
Auxiliaires de Vie Sociale

Assistantes de vie (aides directes aux particuliers)

Ces professionnels assurent un accompagnement et une aide aux personnes dans les actes essentiels de la vie quotidienne (aide au lever, à l’alimentation, à l’habillage …), dans les activités ordinaires de la vie quotidienne (entretien du linge et du logement, préparation des repas…), dans les activités de la vie sociale et relationnelles

Prise en charge partielle dans le cadre des Soins Palliatifs : contacter l’Equipe Mobile de Soins Palliatifs du secteur du patient. Il existe d'autres possibilités d'aide au financement.
Contacter les responsables d'associations d'aide à domicile.

Quelle formule choisir ?

Le prestataire 

La formule la plus simple et la plus souple est la prestation d’aide à domicile sous la responsabilité d’une structure, qui est employeur.
Le bénéficiaire paie une facture que lui adresse le service prestataire de service.
Le personnel qualifié est remplacé en cas de vacances ou maladie.

Cette formule plus souple permet un aménagement de la prestation en fonction de l’évolution de la situation, elle offre une sécurité pour la personne aidée, surtout si elle est fragilisée ; le coût est plus important compte tenu des charges différentes notamment en ce qui concerne la gestion du personnel.

Le mandataire 

La personne aidée est employeur, elle assume la responsabilité juridique d'employeur (contrat d’embauche, licenciement…), elle assume le paiement du salaire et des charges sociales et d’une prestation de service auprès de l’association mandataire.
La structure recherche, recrute des candidats, aide aux démarches administratives.

Emploi direct, de gré à gré 

La personne aidée emploie directement un salarié sans faire appel à une association : elle est donc employeur et en assume l’ensemble des conséquences.
Se référer à la Convention Collective des employés de maison.
Possibilité d’utiliser des chèques emploi-services (CESU) (que l’on obtient auprès de son établissement bancaire).

Quels financements ?

Les organismes d'assurance maladie et retraite proposent :

Les CPAM, un Fond National d'Action Sanitaire et Social (FNASS) :

Prestation extra légale de maintien à domicile en Soins Palliatifs : pour en bénéficier il faut choisir la formule « prestataire », en sollicitant une association d'aide à domicile.

Caisse bénéficiant du dispositif FNASS

Caisses ayant d’autres dispositifs

MGEN
SLI
EDF
PTT (MG)
MNH
MNEF et SMEREB

CMR
Caisse MILITAIRE
MINES…


La Mutualité Sociale Agricole (MSA) propose un dispositif Soins Palliatifs (mesure de 21 jours). Il faut alors contacter le service social de la MSA.

Les caisses CRAM-MSA-RSI proposent une prestation Sortie d’Hôpital qui s’applique aux personnes GIR 5 ou GIR 6 avec un bon pronostic de récupération (mesure de 25h sur 15 jours).

Comment demander une prestation FNASS / MSA ?

POUR EN SAVOIR PLUS :

Contactez les professionnels de votre secteur.

Guide pour la sortie du malade en Soins Palliatifs (ce document datant de mai 2009 n'a pas été actualisé)

Et le congé de solidarité familiale, y avez-vous pensé ?

Le décret d'application concernant l'allocation journalière d'accompagnement est paru.

Pour en savoir plus: les congés possibles, informations sur le congé d'accompagnement et le formulaire de demande d'allocation journalière

Pour vous aider dans les démarches en cas décès :

  Téléchargez notre plaquette

 

 

Site réalisé par Amenothès Conception